Bonjour visiteur, vous pouvez vous connecter ou vous enregistrer

Mon Panier
Aucun article dans le panier
 

Recherche

Entrez un mot-clé


 

La dernière critique



Recueil d'une belle communion avec la nature, écriture cristalline comme la première aube de l'humanité, « Je vous écris de mes lointains » de Jean-Pierre Boulic nous emmène dans un superbe voyage de la Parole, par le biais d'une prose admirable.
De ces aubes écrites surgissent des visages (Jean Vuaillat, René-Guy Cadou, Gilles Baudry...) avant que la Vie ne s'invente en petites touches minimalistes : un vieux port, les docks, la rue...
Magnifique !
Nathalie Lescop-Boeswillwald
Fou de Marie
Tanguy Pierre
Véritable « idiot du village », Salaün ar fol (Salomon le fou) se balançait aux branches d'un arbre en acclamant la Vierge Marie. On est en Bretagne au XIVe siècle, pendant la guerre de Succession, et des merveilles survinrent à la mort du fou.

Dans un texte épuré, Pierre Tanguy redonne vie à ce personnage, dont l'histoire a bercé son enfance près du sanctuaire marial du Folgoët. Sous sa plume, Salaün ar fol rejoint toutes ces figures d'hommes et de femmes, victimes des guerres ou de l'exclusion.
L'auteur y voit aussi un modèle d'ascétisme « franciscain », dans la longue tradition chrétienne du dépouillement et de la recherche de Dieu, au plus près des éléments et de la nature.

 


Format: 12X17
Nombre de pages: 80
ISBN: 978-2-84418-191-6

 

 

Année de parution : 2009

 

12.00 EUR
disponibilité : Sous 10 jours
Faites votre choix :
Quantité :
Ajouter au panier
Il s'appelle Salaün
Salaün comme Salomon,
le sage de la Bible

Salomon le fou,
Salaün ar fol
dans la langue du pays
Salaün vient de nulle part.
On l'a toujours vu
errant par les chemins.

Il est sans âge,
le temps n'a pas de prise sur lui.
Le fou,
l'insensé.

Il se balance aux branches du chêne,
au-dessus de la fontaine.

Salaün chante à pleine voix
« Ave Maria »
Salut Marie.
Deux mots
six fois répétés.
Salaün sort du bois de feuillus.

Il mendie un peu de pain
allant de ferme en ferme

« Salaün mangerait bien
un morceau de pain »,
dit-il en tendant la main.

Avis des internautes
Soyez le premier à donner votre avis sur ce produit

Donnez votre avis sur ce produit
Nom*
Email
Titre*
Votre vote: Votre note
Votre message*
Envoyer mon commentaire
Articles conseillés
  • Haïku du chemin en Bretagne intérieure
    13.00 EUR
  • Roue libre dans la ville
    13.00 EUR
  • Pays de connaissance
    13.00 EUR
  • Lettre à une moniale
    13.00 EUR
  • Haïku du sentier de montagne
    13.00 EUR
  • Sous un ciel de chardon bleu
    13.00 EUR
  •  
  • Que la terre te soit légère
    13.00 EUR
  • Petit carnet de paternité
    13.00 EUR
Produits similaires
  • Voisinage du vent
    13.00 EUR
  • Jours lâchent leurs porcelaines (Les)
    13.00 EUR
  • Donne-moi de l'eau pure
    13.00 EUR
  • Roman de Tristan (Le)
    14.00 EUR
  • Janvier
    10.00 EUR
  • Haikus le long des chemins
    12.00 EUR
  •  
  • En marchant vers la haute mer
    14.00 EUR
  • Patiente variation
    13.00 EUR
  • Intérieur des terres (L')
    13.00 EUR
  • Manière d'extase (Une)
    13.00 EUR