Bonjour visiteur, vous pouvez vous connecter ou vous enregistrer

Mon Panier
Aucun article dans le panier
 

Recherche

Entrez un mot-clé


 

La dernière critique



Recueil d'une belle communion avec la nature, écriture cristalline comme la première aube de l'humanité, « Je vous écris de mes lointains » de Jean-Pierre Boulic nous emmène dans un superbe voyage de la Parole, par le biais d'une prose admirable.
De ces aubes écrites surgissent des visages (Jean Vuaillat, René-Guy Cadou, Gilles Baudry...) avant que la Vie ne s'invente en petites touches minimalistes : un vieux port, les docks, la rue...
Magnifique !
Nathalie Lescop-Boeswillwald
Un tour au verger
Le Pennec Thierry


Recueil de poésie autour du thème du jardin.


Format: 12x17
Nombre de pages: 90 pages

ISBN: 978-2-84418-372-9

Année de parution : 2018
13.00 EUR
disponibilité : Sous 0 jours
Quantité :
Ajouter au panier
EXTRAIT

 


grassitudes

 

et les roues les pales
de la machine soulevant
déchirant les mottes les touffes comme des eaux la remonte
             sur le rang ce mouvement
rotatif à l'infini refait
                                  j'aimerais
qu'un cheval passe et par silence
défasse la couenne que ça pourrisse ô ma pente
                de nord-est et les mouillères
                     de par les sources minces
                            qui sont dessous.

 


over the rainbow


et grande journée d'épandage
des tourteaux de ricin tout autour des troncs
                 avec Neveu venu
                aider son vieux tonton
qui joue là son va-tout
« ça passe ou ça casse » disait Frère souvent
c'est le cas de le dire encore
« l'avenir est entre nos mains »
             balançant la précieuse matière
                     en infimes pluies sèches
sur brins d'herbe et sur feuilles à terre jonchées, Allah.

 


ober war-dro

 

en aurais-je passé du temps
dans la parcelle numéro tant
« Park a'Bour » disait René l'ancien
voisin de son état maintenant fantôme
                            c'est moi
incarnation des présentes années
                       qui le dis à mon tour
à faire autour des troncs laborieuse forêt
                         en lignes du nord au sud
cependant que ça descend gentiment
                                        vers le ruisseau
                                   depuis plus de dix mille ans.

Avis des internautes
Soyez le premier à donner votre avis sur ce produit

Donnez votre avis sur ce produit
Nom*
Email
Titre*
Votre vote: Votre note
Votre message*
Envoyer mon commentaire
Produits similaires
  • Voisinage du vent
    13.00 EUR
  • Jours lâchent leurs porcelaines (Les)
    13.00 EUR
  • Donne-moi de l'eau pure
    13.00 EUR
  • Roman de Tristan (Le)
    14.00 EUR
  • Janvier
    10.00 EUR
  • Haikus le long des chemins
    12.00 EUR
  •  
  • En marchant vers la haute mer
    14.00 EUR
  • Patiente variation
    13.00 EUR
  • Intérieur des terres (L')
    13.00 EUR
  • Manière d'extase (Une)
    13.00 EUR